Les femmes et la MEP : réponse à la réponse

MEP
Cher Jean-Luc Monterosso,

Merci pour votre réponse, qui nous laisse néanmoins sur notre faim.

Vous dites être très attentif à la question de la présence des femmes à la MEP, mais nos comptages n’indiquent pas de trace de cette attention. Vous citez sur votre page Facebook des noms d’artistes femmes que vous avez exposées, or cette brève énumération suivie de points de suspensions ne saurait masquer la réalité  : il y en a eu 17,5%  seulement, et ce pourcentage ne montre aucun signe d’évolution sur les sept dernières années. C’est cette anomalie que nous pointons.

Vous évoquez ici la question de la présence des femmes ailleurs que parmi les artistes, et sur votre page Facebook vous mettez en avant les 58% de personnel féminin dans l’administration de la MEP. Comme le souligne justement (p. 34) le rapport Gonthier-Maurin auquel vous nous renvoyez, ainsi que l’avait déjà relevé Reine Prat en 2006, il s’agit d’une proportion devenue la norme dans les postes d’administration, et ça ne change rien à l’affaire. Les postes de direction restent quant à eux fortement masculinisés dans les secteurs de la culture, et ça n’est pas sur cette question que nous vous avons interpelé : nous parlons de l’exposition de travaux d’artistes.

Vous évoquez le fait que la faible place des femmes dans l’art et la culture est un problème plus général. Est-ce à dire que vous considérez n’être que les victimes d’un système sur lequel vous n’avez aucun moyen d’agir ? Le cas échéant nous voulons vous dire, en paraphrasant l’une des personnes auditionnées dans le rapport Gonthier-Maurin (p. 181), qu’il n’est pas pertinent selon nous de considérer que vous intervenez en bout de chaîne et ne pouvez être tenus pour responsables d’un « manque » de femmes ; vous êtes plutôt un des maillons d’un système qui tourne en boucle, et avez donc votre part de responsabilité.

Certes, cette question « doit être abordée avec lucidité et force de conviction par l’ensemble des acteurs », et le rapport Gonthier-Maurin est en effet passionnant – quoique nous le qualifierions pour notre part plutôt d’édifiant. Vous nous invitez à le lire sans tarder, mais nous le connaissons fort bien : c’est notamment parce que la photographie contemporaine y est très peu documentée et qu’il invite à étendre ses constats et recensements que nous avons créé ce blog. Il ne vous aura pas échappé que ce rapport publié il y a près d’un an a pour titre La place des femmes dans l’art et la culture : le temps est venu de passer aux actes Qu’avez-vous fait depuis ?

Le rapport invite les acteurs à participer au recensement des inégalités. Avez-vous envisagé de mettre en place des indicateurs et d’en informer périodiquement vos bailleurs de fonds, les artistes et votre public ? Le rapport estime que l’objectif d’un tiers d’artistes (et de dirigeants) est « juste et raisonnable ». Avez-vous envisagé de fixer à la MEP un tel objectif ? D’autres pistes sont évoquées dans ce rapport : nous vous invitons à les explorer sans tarder.

Les éléments d’informations relatifs à la MEP que vous venez de communiquer sur votre page Facebook ne répondent à aucune de nos interrogations, et loin d’apaiser nos inquiétudes nous amènent à penser que vous n’avez pas bien saisi la nature du problème et ses enjeux. Le sex ratio de vos « fans » Facebook et de vos abonnés ne peut masquer la très faible visibilité des artistes femmes à la MEP. Puisqu’il vous paraît indispensable d’enrichir cette réflexion et cet échange par des comparaisons avec d’autres institutions et les galeries privées, voici un petit tableau qui devrait répondre à votre demande (nous laissons en revanche de côté le photo-journalisme, qui n’est pas une activité artistique).

Sex ratio dans des galeries et instituons dédiées à la photographie à Paris - mars 2014

Nous vous invitons à relire la page 43 du rapport précité : “Tous les membres de la délégation ont ressenti une grande exasperation (…) face à l’absence de réaction de la profession et à la stagnation des chiffres. Pour la délégation, il est essentiel, qu’au-delà de la prise de conscience, se produise une réaction de la part de l’ensemble des acteurs de la profession.”

Très concrètement, que comptez-vous faire ?

Dans l’attente de vous lire,

Atlantes & Cariatides
Lettre ouverte et pétition à signer ici.

Publicités

Une réponse à “Les femmes et la MEP : réponse à la réponse

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s