No Comment…

Palme d'or 1994 divisée par deux

Palme d’or 1994 divisée par deux

Extrait d’une interview de Jane Campion, présidente du jury du festival de Cannes 2014, réalisée par Olivier Seguret et Sabrina Champenois pour Libération.

« Avez-vous contribué à la composition du jury ?
Nous avons eu une conversation avec Thierry à ce sujet. (…) A un moment, je lui ai suggéré de composer un jury exclusivement féminin. Il n’a pas répondu…
Bonne idée, pourtant !
Oui, d’abord il aurait été facile de trouver neuf femmes de valeur, respectées de tous dans le monde du cinéma. Et il aurait été intéressant d’imaginer les candidats à la palme se demander comment leur film allait être reçu par un jury de femmes. Histoire de changer, pour une fois, puisque, en tant que femme, on passe sa vie à se demander ce que les hommes vont penser de vous et de votre travail. J’ai parlé de ma proposition à un ami qui m’a tout de suite répondu : «Oh non, ça va être pris pour de l’agitation « gender ».» Je trouve que ça aussi c’est intéressant comme réaction. Il y a seize cinéastes masculins cette année : ça aurait pu être marrant. »

Ces propos forts éclairants de Jane Campion nous semblent pouvoir se passer de commentaire. Nous attirons cependant l’attention des lecteurs sur un détail concernant sa palme d’or mentionnée dans l’article de Libé, la seule jamais décernée à une femme en 66 festivals de Cannes : il s’agissait en fait d’une moitié de palme qu’elle a dû partager avec le Chinois Chen Kaige.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s