Reflets dans un oeil

Corps dénudés dans l'Oeil de la photographie du 25 mars au 24 mai 2014

Corps dénudés dans les newsletter de l’Oeil de la photographie du 25 mars au 24 mai 2014

L’œil de la photographie est un magazine trilingue qui émet quotidiennement une lettre d’information électronique. L’équipe rescapée de l’aventure de La lettre de la photographie s’est reformée autour de ce projet à la rentrée 2013 et couvre l’actualité du marché : expositions, publications, foires, expositions, porfolios…, avec une moyenne de sept articles illustrés par autant de photos.
Au mois de mars 2014, nous avons eu la sensation de ne voir en ouverture de la lettre d’information que des hommes photographes et/ou des femmes nues. Nous nous sommes donc lancé.es dans le recensement du sexe des photographes et de celui des corps dénudés présents dans les photos.

Du 25 mars au 24 mai 2014, nous avons relevé 202 photographes hommes et 73 femmes, soit 72,9% d’hommes.
Sur l’ensemble des 50 éditions, nous avons compté 47 corps dénudés, avec une majorité de corps de femmes (74,5%), souvent érotisés, et des corps d’hommes qui le sont beaucoup moins (voir l’illustration de l’article).
Les images de femmes sont produites par des photographes masculins et féminins alors que les corps masculins sont photographiés par des hommes à une exception près.

L’œil de la photographie apparaît donc cohérent avec son environnement, et nous pensons de plus en plus que ce regard est passif, comme l’est ceux de certain.es dirigeant.es de festivals ou d’institutions dont nous avons déjà critiqué le manque de curiosité et d’ouverture au travail des femmes.
Parce que nous aimons la ténacité et le courage de l’équipe de L’œil de la photographie, nous aimerions que leur œil scrute le monde de la photographie avec plus d’acuité au lieu de n’en refléter que la partie la plus visible.

Publicités

Une réponse à “Reflets dans un oeil

  1. Bien vu, je me fais la même réflexion en recevant chaque nouvelle livraison depuis des semaines… des femmes souvent passives et interchangeables, offertes aux regards des hommes généralement pour leur potentiel érotique, des hommes qui les regardent et les photographient… une fréquente impression de déjà vu…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s